Spin antiSpin




 










 
  
composition électroacoustique
Durée : 10mn30
Diffusion : Journées électroacoustiques,Marseille/ Transelectroacoustiques,GMEM, Marseille/FestivalTsonami, Buenos Aires//Elektrophonie, les nuits bleues,
Arc et Senans. 2010
A l’origine de cette pièce : une fascination pour la particule excédentaire qui décida de la victoire de la matière sur l’antimatière ; cette particule, petit craquement électrique, empli et désempli les hauts-parleurs, créant l’expérience à la fois minime et excédentaire de l’apparition de la matière ordonnée dans l’espace et dans le temps.
Cette pièce est construite avec un matériaux unique, mais de sources multiples : le craquement.