les parallèlles d'incidence


pièce radiophonique    
Durée : 28mn 
Diffusion : Radia, Radio libertaire / Futura. 2009

©sabrina martinez
Depuis quelques temps, je parcours plusieurs villes plusieurs fois de suite : Paris- Bruxelles- Berlin Dans chaque ville je passe une durée minimale d’une semaine pendant laquelle j’établis une idée de parcours bousculée par des incidences . Une incidence, dans son sens premier est une digression, c’est aussi la rencontre d’une ligne, d’une trajectoire avec une surface ; j’accepte ces incidences, elles me dévient sensiblement de mon parcours originel comme pour dessiner une couleur propre à cet instant ; j’en imagine alors la mise en scène sonore. Je fais entrer l’incidence dans le portrait topographique et sonore d’une ville, comme un élément insaisissable et néanmoins constitutif d’un temps et d’un lieu, car c’est aussi là que s’inscrit une mémoire, celle d’une histoire commune et fragile. Je laisse la possibilité, aux choses de m’échapper, afin de déjouer un aspect trop volontaire et arrêté. Je me nomme en « passeuse » de ces instants fugaces, qui produiront par eux- même et par notre écoute un sens flottant, indécis mais fortement inscrit dans ce temps-là et dans cet espace-là, comme une sorte de cadre à l’insaisissable.